REANIMATION CHIRURGIE CARDIAQUE

B-A Gaüzère / G. D’Hooghe 1987

 

Genéralité: 40% de mortalité chez les patients de chirurgie cardiaque confiés à la Réanimation!

 

Anatomie  (3 coronaires)

- L'Inter Ventriculaire Antérieur est l'artère principale du coeur.

- Les ponts sur l'IVA sont issus de l'artère mammaire (meilleure solidité). Les pontages sur les autres artères sont veineux. Le pontage artériel est supérieur en longévité au pontage veineux.

 

Intervention de BLALOCK  

 

Définition : Sténose Tronc Artère pulmonaire : ouverture Shunt droit-gauche cyanose. Persistance du canal artériel grâce à la PROSTINE en attendant   l'intervention chirurgicale.

 

Traitement : Faire un pontage un pontage provisoire au gorre-Tex) entre artère sous clavière gauche et artère pulmonaire, puis intervention secondaire sur l'artère pulmonaire.

 

Surveillances post-opératoires classiques  

 

1)Extubation : au moins 6 à 8 heures après l'intervention, jamais avant

 

2)Anticoagulants : systématiques.

 

2.1) CORONARIENS ou BIOPROTHESE = LOVENOX

      - posologie : Poids - 20 x 2/jour ; ex : 64 Kg - 20 = 44 x 2

      - TCA environ < ou = 1,5 - 2 fois témoin

      - si > 2 fois témoin, décaler le LOVENOX de 3 à 4 heures

 

2.2) VALVE MECANIQUE

      - CALCI 0,2 ou 0,3 ou 0,25 x 2

      - TCA > ou = 2 fois témoin

      - si TCA = 2,5 fois le témoin, diminuer la CALCI de 0,05.

 

      - 1 valve aortique nécessite moins d'anticoagulants (fort débit) qu'une valve mitrale.  D'ou nécessité de  bien anticoaguler les "mitraux"

 

      - Débuter SINTROM (1/2 vie courte) ou PREVISCAN (1/2 vie longue) à J1 pour gagner du temps.

 

3)Diurèse

 

-  La CEC entraine une surcharge liquidienne que traduit la  protidémie basse.

   Lasilix 20 mg x 2 ou 3 : bilan négatif le premier jour.

 

- Les "valvulaires" sont plus facilement en  surcharge pulmonaire que les coronariens.

 

4)Si saignement : surveillance horaire pour les drains thoraciques et péricardiques

 

 > 500 ml en 3 heures : reprise opératoire, "décaillotage", hémostase d'une artériole, mesurer le TCA.

 

  . PROTAMINE 30 à 40 mg IV (1/2 vie plus courte que l'HEPARINE et donc risque de dissolution des complexes Protamine/Héparine et de relargage).

 

  . si persistance hémorragie : ANTAGOSAN 250 000 UI 2 flacons

 

  . si persistance  (> 500 ml en 3 heures) : reprise opératoire impérative.

 

. utilisation des anti enzymes :

 

1.  chez le patient sous TICLID ou ASPEGIC, utiliser l'ANTAGOSAN à raison de 2 millions d'UI dans la pompe de CEC.

 

2. en cas de reprise chirurgicale pour hémorragie : ANTAGOSAN : 2 millions d'UI dans la pompe de CEC puis 2 millions injectés au patient en 20 minutes, puis 0.5 million d'UI jusqu'à la fin de l'intervention.

 

5)Analgésie

 

- Prodafalgan : 2 ampoules x 4

- Compléter par TEMGESIC per os si persistance de la douleur.

 

6)Coronariens/Protection

 

- NITRIDERM : 10 mg patch dès que la tension est supérieure à 120 mmHg de systolique

- LOXEN : 3 ampoules/50 ml si TA>150

- Pas de bêta-bloquants le premier jour

 

7)Antibioprophylaxie

 

- CEFACIDAL  : 1 g avant incision/8 heures pendant l'intervention et pendant 24 à 48 heures.

 

8)Surveillance biologique = 5 paramètres

 

- PO2, K,  TCA,  Hb, protidémie.

 

Divers

 

- Valve Bjork (à bille) = hémolyse

- Valve de Jude médical = mécanique à ailette (diminution hémolyse), c'est la valve de référence la plus ancienne

- Durée d'une bioprothèse environ 10 ans.